Skip to main content

L’île Bonaventure

Version imprimableVersion imprimable
Auteur: 
Matthew Farfan

L’île Bonaventure avec, en arrière-plan, le Rocher Percé. (Photo - Matthew Farfan)Sans aucun doute, l’île Bonaventure est l’un des joyaux de la péninsule gaspésienne. Occupant un territoire d’une superficie d’un peu plus que quatre kilomètres carrés, au large de la côte de Gaspé, à environ cinq kilomètre de la ville de Percé et à proximité du Rocher Percé, l’île fut découverte par Jacques Cartier en 1534.

Elle possède une histoire intéressante. Pendant des années, durant le Régime français, elle servira de poste de pêche saisonnier. De nombreux édifices en bois datant des temps anciens existent encore, dont la maison Le Boutillier.

Colonie de fous de Bassan. (Photo - Matthew Farfan)Bonaventure est encore plus renommée comme site de l’une des plus importantes (et accessibles) colonies d’oiseaux marins au monde. Environ 300 000 oiseaux de mer nichent ici, y compris les populations du pingouin torda, du goéland, de la mouette tridactyle, du cormoran, et du macareux moine.

En tout, 223 différentes espèces ont été répertoriées comme espèces de passage, migrantes ou permanentes. Le groupe le plus vaste reste celui des 100 000 fous de Bassan qui ont fait de l’île leur maison. Ils constituent la deuxième plus importante colonie à l’échelle mondiale. Le poisson, abondant dans les bas-fonds et les eaux riches en éléments nutritifs entourant l’île assurent leur nourriture aux oiseaux.

Sur les pistes. (Photo - Matthew Farfan)En 1919, le gouvernement fédéral déclare l’île Bonaventure sanctuaire pour les oiseaux. En 1971, la province de Québec procède à l’acquisition de l’île qui, en 1985, et avec le Rocher Percé voisin, deviendra le Parc national de l'Île-Bonaventure-et-du-Rocher-Percé.

Depuis les falaises. (Photo - Matthew Farfan)L’île Bonaventure est accessible au public, grâce à des bateaux qui partent régulièrement de Percé. Les visiteurs pourront emprunter les pistes qui sillonnent les boisés luxuriants couvrant l’île. La colonie des fous de Bassan constituent l’attrait principal; des tours guidés ou libres sont disponibles. Des panneaux interprétatifs agrémentent les circuits.

Une tour d’observation située près de la colonie des fous de Bassan offre une vue panoramique parfaite pour l’observation des baleines en eaux océanes.

Pour les visiteurs intéressés par l’histoire intérieure de l’île, un tour guidé de la maison Le Boutillier récemment restaurée leur permettra de revivre le quotidien des insulaires, des pêcheurs, fermiers ou celui des frères Le Boutillier, les gérants de la pêcherie jersiaise.