Skip to main content

Nouveau nom pour le Village Gaspésien de l’Héritage Britannique : la Pointe Duthie

Version imprimableVersion imprimable

--le 10 septembre 2015.

Bienvenue à la pointe Duthie!

Cette année a été une année de réflexions et d’introspections pour l’ensemble du conseil d’administration et des employés du Village Gaspésien de l’Héritage Britannique.

Avec les défis continuels auxquels doivent faire face plusieurs sites d’interprétation un peu partout, le besoin de développer de nouvelles idées qui génèrent un produit de qualité pour la communauté et les touristes se veut de plus en plus urgent. Car une chose est certaine, la vocation de village animé (costumes et animaux inclus) n’est plus soutenable pour l’organisation pour de multiples raisons.

De ce fait, la décision de mettre l’accent sur l’histoire de la pointe et les paysages s’y rattachant se présente comme étant la meilleure solution afin de rendre hommage à ce magnifique site d’une superficie de 82 acres qu’est la pointe Duthie. Nommée en l’honneur des deux frères Duthie qui arrivèrent ici à la fin du 18ième siècle, cette pointe présente une histoire fascinante devant absolument être mise en valeur.

Située à l’embouchure de la rivière Cascapédia et de la Baie-des-Chaleurs, la pointe verra, tour à tour, s’établir en son territoire un port passablement occupé pour l’époque, un chantier naval et une taverne régulièrement attaquée par des corsaires. À cela s’ajoute le fait que certains loyalistes s’y établirent et qu’un phare y ait été érigé ! Tout ceci faisant partie de la mosaïque maritime trop souvent méconnue de New Richmond, c’est avec plaisir que ces morceaux d’histoire (et ceux qu’ils restent à découvrir !) vous seront racontés très prochainement !

Après de nombreux changements de noms, nous croyons que l’appellation du site selon sa localisation géographique est la plus logique des façons de procéder et c’est sous cette nouvelle bannière de Pointe Duthie que tous les efforts seront fournis afin de préserver les bâtiments, les artéfacts et les histoires du site.

-Kim Harrison, Directrice